La vieillesse des uns et le travail des autres : les enjeux contemporains d'une rencontre séculaire / sous la direction d'Hervé Blanchard et Eliane Le Dantec

PPN : 182827933Secondary author : Belkhiri, AuréliaSecondary author : Caradec, Vincent (1963-....) Secondary author : Pantalacci, SophieSecondary author : Blanchard, Hervé (enseignant-chercheur en sciences économiques) Secondary author : Le Dantec, Éliane (1953-....) Publication : Perpignan : Presses universitaires de Perpignan, 2013ISBN : 978-2-354-12212-6Belong to the serie : Études (Perpignan. En ligne)Other edition on other media : La vieillesse des uns et le travail des autresSubject - Topical Name : Personnes âgées -- Protection, assistance, etc -- France -- 2000- | Personnes âgées -- Services aux -- France -- 2000- | Personnes âgées -- Soins -- France -- 2000- | Relations intergénérationnelles -- France -- 2000- | Personnes âgées -- Politique publique -- France -- 2000- | Dépendance chez la personne âgée -- France -- 2000- Online access : http://books.openedition.org/pupvd/658. Ressource accessible en libre accès. Online access : https://books-openedition-org.passerelle.univ-rennes1.fr/pupvd/658Document type : ebook
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
En ligne Bibliothèque numérique
En ligne
Available
Total holds: 0

Titre provenant de la page de titre du document électronique

La pagination de l'édition imprimée correspondante est de 195 pages

Contributeurs : Aurélia Belkhiri, Hervé Blanchard, Vincent Caradec, Éliane Le Dantec, Sophie Pantalacci

352382106:678802289 Accessible sur OpenEdition Books

La forte augmentation de la part des « vieux » - en particulier des « très vieux » dans la population totale alimente la croissance des activités de service à la personne et favorise la création en nombre d’emplois salariés caractérisés par une féminisation très élevée et une précarité notoire (importance du temps partiel subi, faible niveau des rémunérations...). Quels sont les savoir-faire et être, non officiellement reconnus en tant que qualifications, mis en œuvre dans le « travail en train de se faire » pour accompagner les plus âgés d’entre nous dans les actes de la vie quotidienne qu’ils ne peuvent plus réaliser seuls ? Que se passe-t-il de significatif au plan sociétal dans les échanges singuliers qui, à cette occasion, se nouent entre des travailleuses salariées réputées peu qualifiées et des retraités âgés ayant besoin d’être aidés ? Plus précisément encore, qu’en est-il des tâches comme « passer du temps à se parler sur la fin de vie et la mort », non officiellement identifiées en tant que telles, mais très récurrentes dans les interventions salariées auprès de personnes âgées en perte d’autonomie, qu’elles soient maintenues à domicile ou placées en institution ? À quelles conditions ces tâches peuvent-elles accéder à la qualification au regard de l’efficacité sociale qu’elles contribuent à produire ? Les différentes contributions composant l’ouvrage s’efforcent de préciser les implications de ces questions et d’y apporter des éléments de réponse.

Navigateur Web

L'accès complet au document est ouvert à tous dans sa version HTML. L'accès aux autres formats (PDF, Epub) est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

 

Powered by Koha