Ressenti de médecins généralistes sur les retombées de leur thèse d’exercice / Matthieu Rault ; [sous la direction de] Arnaud Maury

PPN : 243207743Main Author : Rault, MatthieuCoauthor : Maury, Arnaud (19..-....) Coauthor : Université de Rennes 1Coauthor : Université Bretagne LoirePublication : 2019National number thesis : 2019REN1M141 (thèse d'exercice)Thesis note : Thèse d'exercice : Médecine : Rennes 1 : 2019Reproduction as : Ressenti de médecins généralistes sur les retombées de leur thèse d’exerciceSubject - Topical Name : Thèses et écrits académiques -- Évaluation | Résidents (médecine) -- Psychologie | Qualifications professionnelles | Recherche | Études d'évaluation comme sujet -- Dissertation universitaire | Recherche -- Dissertation universitaire | Dissertations universitaires comme sujet -- Dissertation universitaire | Compétence professionnelle -- Dissertation universitaire | Étudiant médecine -- psychologie -- Dissertation universitaire Subject : Thèses et écrits académiques Online access : https://ged.univ-rennes1.fr/nuxeo/site/esupversions/0d503f36-2b1e-4820-80f0-80b5b6f988e9. Accès en ligne. Accès réservé aux membres de l'université de Rennes 1 après authentification. Document type : Thèse ou mémoire
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
En ligne Bibliothèque numérique
En ligne
Available
Total holds: 0

Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Bretagne Loire

Titre provenant de la page du titre du document électronique

Bibliographie p. 49-50 ( 41 réf.)

Thèse d'exercice Médecine Rennes 1 2019

Contexte : Aboutissement du cursus médical, la thèse d’exercice a notamment pour objectif la production de connaissances scientifiques et l’apprentissage de compétences professionnelles. Cependant l’aspect obligatoire peut en faire une contrainte pour les internes. Objectif : Décrire le ressenti de généralistes sur les retombées de leur thèse en termes de compétences professionnelles et de production scientifique. Méthode : étude qualitative via 14 entretiens semi-dirigés auprès d’anciens internes de médecine générale de Rennes, ayant soutenu leur thèse après le 1er janvier 2016. Résultats : Une part importante des médecins interrogés estimaient avoir acquis des compétences professionnelles, par la découverte des exigences de la recherche (bibliographie, méthodologie, rigueur). La thématique abordée dans leur thèse trouvait souvent une continuité avec leur pratique médicale, et ce d'autant plus si le sujet initial de la thèse émanait de l'interne concerné. Une majorité décrivait une insuffisance sur le plan scientifique. Les manques de ressources (temps, encadrement, formation) et de motivation étaient signalés. La symbolique de la thèse, comme aboutissement des études, prenait une place importante dans l’esprit des médecins, au point d'occulter pour certain les objectifs universitaires de ce travail. Conclusion : L’enrichissement professionnel est le point positif du travail de thèse. Mais il ne compense pas une portée scientifiquement réduite. Il est nécessaire de dédramatiser la dimension symbolique de la thèse et d’accompagner les internes vers des sujets qui trouveront un écho dans leur pratique future. L’interdisciplinarité pourrait être une des clés du développement de l’encadrement universitaire des thèses. La place de ces travaux dans la Recherche en soins primaire reste à déterminer.

Fichier PDF ( 1,01 Mo)

Un logiciel capable de lire un fichier au format : application/pdf

 

Powered by Koha