Cover image

La présence en droit processuel / Anaïs Danet ; [préface de Aurélie Bergeaud-Wetterwald]

PPN : 230521878Main Author : Danet, Anaïs (19..-....) Secondary author : Bergeaud, Aurélie (1978-....) Publication : Paris : Dalloz, DL 2018Description : 1 vol. (XVIII-524 p.) : couv. ill. en coul. ; 24 cmISBN : 978-2-247-18040-0Thesis note : Thèse de doctorat : Droit privé : Bordeaux : 2016Belong to the serie : Bibliothèque de la justiceOther edition on other media : La présence en droit processuel.Subject - Topical Name : Procédure (droit) -- France | Comparution (droit pénal) -- France | Assignation -- France Document type : Livre
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal BU Centre
BU Centre - Salle F
347.05 DAN (Browse shelf) Available 0987110832
Total holds: 0

Bibliogr. p. [445]-487. Notes bibliogr. Index

Texte remanié de Thèse de doctorat Droit privé Bordeaux 2016

La 4e de couv. indique : "A l’heure du développement des nouvelles technologies et de la multiplication des hypothèses de représentation, la présence physique et personnelle des différents protagonistes du procès dans les lieux de justice interroge. Mode traditionnel d’organisation des rapports processuels, la présence paraît aujourd’hui remise en cause, notamment en raison des lourdeurs de la procédure qu’elle entraînerait. Pourtant, dans le même temps, des voix s’élèvent pour reconnaître l’existence d’un principe de présence. La présence des acteurs du procès doit en effet conserver sa place au sein du droit processuel, en raison de sa légitimité tant juridique qu’économique dans l’organisation duprocès. Elle apparaît alors comme le substrat d’un principe directeur du procès selon lequelles opérations procédurales déterminantes sur l’issue du litige se déroulent en présence des parties, duquel découleraient de nombreuses situations juridiques présentielles. Ce nouveau principe de présence, encore à l’état latent à l’heure actuelle, gagnerait à être renforcé afin de préserver une justice à visage humain."

Prix de la recherche de l'École nationale de la magistrature 2017 FR

 

Powered by Koha