Ostéoporose féminine : mieux comprendre les causes d'arrêt des traitements pour améliorer l'observance thérapeutique / Cécile Bolliet ; [sous la dir. de] Stéfan Pollet

PPN : 201847043Main Author : Bolliet, Cécile (1987-....) Coauthor : Pollet, Stéfan (1982-....) Coauthor : Université de Rennes 1Coauthor : Université Bretagne LoirePublication : 2017National number thesis : 2017REN1M005Thesis note : Thèse d'exercice : Médecine : Rennes 1 : 2017Subject - Topical Name : Ostéoporose | Patients -- Coopération | Médicaments -- Effets secondaires | Abstention thérapeutique | Ostéoporose -- traitement médicamenteux -- Dissertation universitaire | Abstention thérapeutique -- Dissertation universitaire | Observance par le patient -- Dissertation universitaire | Effets secondaires indésirables des médicaments -- Dissertation universitaire Subject : Thèses et écrits académiques Online access : https://ged.univ-rennes1.fr/nuxeo/site/esupversions/1533055a-ece3-4495-8403-95377aafb7b1. Accès en ligne. Document type : Thèse ou mémoire
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
En ligne Bibliothèque numérique
En ligne
XX(535235.1) (Browse shelf) Available 535235-1001
Total holds: 0

Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Bretagne Loire

Titre provenant de la page du titre du document électronique

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. f. 39-41 (30 réf.)

Thèse d'exercice Médecine Rennes 1 2017

L’ostéoporose est une maladie fréquente, avec des coûts humains et financiers importants, qui vont augmenter dans les années futures avec le vieillissement de la population. Plusieurs traitements efficaces existent, cependant les bénéfices espérés en terme de réduction du nombre de fractures sont moins importants que prévus en partie à cause d’une très mauvaise observance des traitements. Les déterminants de l’observance sont multiples. L’objectif de l’étude était de déterminer les causes d’arrêt des traitements et les croyances des patientes au sujet de la maladie. L’étude rétrospective multicentrique dans le Morbihan s’est déroulée de février 2015 à juillet 2016. 91 patientes ont été inclues réparties en 2 groupes : groupe 1 « Pas d’arrêt précoce » et groupe 2 « Arrêt précoce ». L’étude a montré que la majorité des traitements pris étaient des bisphosphonates. Les causes d’arrêt étaient essentiellement la survenue d’effets secondaires et les arrêts conseillés par un médecin, dentiste ou quelqu’un de l’entourage. Les résultats n’étaient pas statistiquement significatifs mais l’âge intermédiaire (70 à 80 ans), la prescription initiale par le médecin traitant, la croyance en l’efficacité du traitement pour diminuer le risque de fracture ont semblé être des facteurs favorisants l'observance. Il est donc nécessaire d’expliquer à la patiente la maladie, les possibilités de traitements et les résultats attendus. L’observance des patientes est un processus dynamique qui doit être réévalué et encouragé à chaque consultation. De nouvelles recommandations et la création de filières spécifiques dédiées à l’ostéoporose devraient améliorer la prise en charge.

Fichier PDF ( 1,23 Mo)

Un logiciel capable de lire un fichier au format : application/pdf

 

Powered by Koha