Etude des marqueurs prédictifs d'échec virologique en cas de remplacement d'un traitement antirétroviral efficace par une combinaison comportant la rilpivirine chez des patients infectés par le VIH-1 en succès thérapeutique / Wallys Kack-Kack ; [sous la dir. de] Anne Maillard

PPN : 192332864Main Author : Kack-Kack, Wallys (1987-....) Secondary author : Maillard, Anne (19..-....) Secondary author : Université de Rennes 1Secondary author : Université européenne de BretagnePublication : [Lieu de publication inconnu] : [Editeur inconnu], 2015Description : 1 vol. (50 f.) : ill. ; 30 cmNational number thesis : 2015REN1M180Thesis note : Thèse d'exercice : Médecine : Rennes 1 : 2015Subject - Topical Name : Infections à VIH -- Patients -- Thèses et écrits académiques | Rilpivirine -- Thèses et écrits académiques | Médicaments -- Efficacité -- Thèses et écrits académiques | Échec thérapeutique -- Dissertations universitaires | Rilpivirine -- Dissertations universitaires | Infections à VIH -- traitement médicamenteux -- Dissertations universitaires Document type : Thèse ou mémoire
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Exclu du prêt BU Centre
BU Centre - Dépôt Villejean Santé
370010/2015/180 (Browse shelf) Not for loan 1051413175
Prêt normal BU Villejean Santé
BU Villejean Santé - Magasins Thèses et mémoires
370010/2015/180/D (Browse shelf) Available 1051413182
Total holds: 0

Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Européenne de Bretagne

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. f. 47-49 (29 réf.)

Thèse d'exercice Médecine Rennes 1 2015

INTRODUCTION : La rilpivirine est un antirétroviral indiqué dans le traitement des patients infectés par le VIH1 dépourvus de mutations de résistance. OBJECTIF : Identifier les marqueurs prédictifs d’échec virologique en cas de remplacement d’une combinaison antiretrovirale efficace par un traitement comportant la rilpivirine. MATERIEL ET METHODE : Cette étude observationnelle multicentrique a été menée chez 156 patients. L’histoire thérapeutique, les données immunovirologiques à J0 et en cours de suivi ont été recueillies et une quantification de l’ADN VIH et un génotypage de résistance ont été réalisés à J0. RESULTATS : Pendant une durée médiane de 17 mois, 7 échecs virologiques (4,5%) sont survenus. Un faible taux de CD4 à J0 a été identifié comme facteur de risque d’échec. CONCLUSION : Notre étude a confirmé l’efficacité de la rilpivirine dans les stratégies de remplacement. L’intérêt d’une quantification de l’ADN VIH ou d’un génotypage avant l’introduction n’a pas été démontré.

INTRODUCTION : Rilpivirine is a once-daily, antiretroviral indicated for the treatment of HIV1 infected patients without resistance mutations. OBJECTIVE : To identify predictive markers of virological failure(VF) in patients switching an efficient antiretroviral combination to a rilpivirine- based regimen. MATERIALS : This observational multicentric study included 156 patients successfully treated. Therapeutic history, immunovirological data on day 0 (D0) and during monitoring were collected and HIV DNA quantification and genotyping were performed at D0. RESULTS : During a median follow-up of 17 months, 7 VF (4.5%) were reported. A low CD4 count at D0 was identified as a risk factor of VF. Our finding confirmed the efficacy of rilpivirine in strategies of treatment simplification. The interest of a HIV DNA quantification or DNA genotyping before switching was not demonstrated in this context

 

Powered by Koha