Etude d'une cohorte de patients infectés par des VIH-1 de sous-type non-B versus B : comparaison de données démographiques, du polymorphisme et caractérisation des mutations acquises à l'échec d'un premier traitement antirétroviral [Texte imprimé] / Emilie Juillard ; [sous la dir. de] Annick Ruffault

PPN : 160105382Main Author : Juillard, Emilie (1987-....) Secondary author : Ruffault, AnnickSecondary author : Université de Rennes 1Secondary author : Université européenne de BretagnePublication : 2012Description : 1 vol. (117 f.) : ill. ; 30 cmNational number thesis : 2012REN1P014Thesis note : Thèse d'exercice : Pharmacie : Rennes 1 : 2012Subject - Topical Name : VIH (virus) -- Thèses et écrits académiques | Mutation (biologie) -- Thèses et écrits académiques | Antirétroviraux -- Thèses et écrits académiques | Polymorphisme génétique -- Thèses et écrits académiques | Variabilité génétique -- Thèses et écrits académiques | Variation génétique -- Dissertations universitaires | Polymorphisme génétique -- Dissertations universitaires | Étude comparative -- Dissertations universitaires | VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience Humaine de type 1) -- Dissertations universitaires Document type : Thèse ou mémoire List(s) this item appears in: BUVS Sida 2021
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal BU Villejean Santé
BU Villejean Santé - Magasins Thèses et mémoires
371100/2012/14/D (Browse shelf) Available 1051935486
Exclu du prêt BU Villejean Santé
BU Villejean Santé - Magasins Thèses et mémoires
371100/2012/14 (Browse shelf) Not for loan 1051935479
Total holds: 0

Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Européenne de Bretagne

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. f. 106-115

Thèse d'exercice Pharmacie Rennes 1 2012

Alors que plus de 90% des infections VIH-1 dans le monde sont liées à des sous types non-B, les connaissances sur les mutations de résistance de ces virus et leurs implications cliniques sont encore limitées. Les données concernant 472 patients infectés par des VIH-1 Non-B (N=227) et B (N=245) ont été comparées dans le but de caractériser les mutations de résistance acquises à l'échec d'un premier traitement antirétroviral après avoir analysé le polymorphisme avant initiation de cette première c-ART. Des données épidémiologiques et immuno-virologiques sont également confrontées afin d'évaluer la réponse au traitement des deux groupes de patients. Bien que le polymorphisme naturel soit différent en fonction des sous-types, la réponse au traitement ne semble pas modifiée nos résultats suggèrent de plus que la diversité des VIH-1 ne joue pas un rôle majeur dans la sélection des mutations de résistance aux antirétroviraux.

Despite the fact over 90% of HIV-1 infections worldwide are associated with non-B subtype, knowledge of resistance mutation in these viruses and their clinical implications are still limited. Data on 472 patients infected with HIV-1 Non-B (N=227) and B (N=245) were compared to characterize the resistance mutations acquired at failure of an initial antiretroviral therapy after having analyzed the polymorphism before initiation of the first HAART. Epidemiological and immuno-virological data also face to assess the response to a first HAART in both groups of patients. Although the natural polymorphism is different depending on the subtype, response to therapy does not appear to change. Our results also suggest that the genetic diversity of HIV-1 does not play a major rôle in the selection of resistance mutations to antiretroviral.

 

Powered by Koha