Caractéristiques et facteurs de risque du paludisme grave d'importation à Plasmodium falciparum chez l'adulte entre 2000 et 2009 en France métropolitaine [Texte imprimé] / Mathilde Pivette ; [sous la dir. de] Rémy Durand

PPN : 157664937Main Author : Pivette, Mathilde (1986-....) Secondary author : Durand, RémySecondary author : Université de Rennes 1Secondary author : Université européenne de BretagnePublication : 2011Description : 1 vol. (74 f.) : ill. ; 30 cmNational number thesis : 2011REN1P070Thesis note : Thèse d'exercice : Pharmacie : Rennes 1 : 2011Subject - Topical Name : Paludisme -- France -- Thèses et écrits académiques | Chimioprévention -- Dissertations universitaires | Paludisme -- Chimioprévention -- Thèses et écrits académiques | Veille sanitaire -- Thèses et écrits académiques | Paludisme à Plasmodium falciparum -- Dissertations universitaires Document type : Thèse ou mémoire
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Exclu du prêt BU Centre
BU Centre - Dépôt Villejean Santé
371100/2011/70 (Browse shelf) Not for loan 1051931082
Prêt normal BU Villejean Santé
BU Villejean Santé - Magasins Thèses et mémoires
371100/2011/70/D (Browse shelf) Available 1051931099
Total holds: 0

Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Européenne de Bretagne

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. f. 55-59

Thèse d'exercice Pharmacie Rennes 1 2011

Le paludisme d'importation est un enjeu de santé publique dans de nombreux pays industrialisés, de par la fréquence et la létalité des formes graves à p.falciparum. Afin de décrire les caractéristiques des patients ayant présenté des formes graves et de mettre en évidence les facteurs de risque de gravité, nous avons conduit une étude rétrospective sur les cas de paludisme d'importation à p.falciparum en France métropolitaine chez l'adulte entre 2000 et 2009. Les données épidémiologiques, cliniques, et biologiques des patients ont été recueillies par un réseau de 120 correspondants et transmises au CNR Paludisme. La définition OMS 2000 du paludisme grave a été utilisée pour identifier les cas graves. Les facteurs associés à la gravité ont été mis en évidence par régression logistique. Les analyses ont porté sur 20556 patients infectés par p.falciparum, dont 1083 présentaient une forme grave. Les facteurs associés à la gravité étaient: l'absence de chimioprophylaxie, un âge élevé, l'origine caucasienne, un délai symptômes/diagnostic de 4 à 12 jours, une apparition des symptômes avant le retour et un diagnostic en automne/hiver. La proportion de formes graves a augmenté passant de 3,1% en 2000 à 10,5% des patients en 2009. La vigilance doit être accrue chez les patients de plus de 60 ans et les patients caucasiens. Une meilleure connaissance de la maladie par les médecins et une vigilance des voyageurs par rapport aux symptômes sont nécessaires afin de limiter les délais de diagnostic. La chimioprophylaxie doit être préconisée chez tous les voyageurs, notamment les patients d'origine africaine qui représentent une part croissante des patients présentant une forme grave.

Imported malaria became an important public health issue in many developed countries, because of severe cases that can quickly lead to complications and death. To explore characteristics and risk factors for severe malaria, we conducted a retrospective study of imported p.falciparum malaria among adults returning to metropolitan France from malaria-endemic areas between 2000 and 2009. Epidemiological, clinical and biological data were collected by a network of 120 laboratories and were reported to the CNR Paludisme. The WHO definition (2000) was used to define the paients with severe malaria. Factors associated with severity were identified by logistic regression. The study evaluated 20,556 patients who presented p.falciparum malaria, including 1083 patients with severe malaria. In multivariate analysis, risk factors independently associated with severity were as follows: absence of chemoprophylaxis, older age, caucasian origin, onset of symptoms prior to return to France, time between onset of symptoms and diagnostis in the range of 4 to 12 days and diagnosis in autumn/winter season. The study period was marked by an increase in the proportion of severe cases from 3,1% in 2000 to 10,5% in 2009.Vigilance should be increased for adults above 60 years and for patients of caucasian origin. Regarding delay in diagnosis, greater physician awareness of the disease and increased vigilance of travellers concerning the symptoms are needed. Increasing compliance with chemoprophylaxis remains necessary for all travelers, including African patients, which represent an increased proportion of severe cases.

 

Powered by Koha