Etude des espèces et hybrides du complexe polyploi͏̈de Agropyron du littoral breton : caractérisation de leur constitution génomique par hybridation in situ. Analyse de leur diversité génétique / par Ai͏̈cha Refoufi ; sous la dir. de Marie-Andrée Esnault

PPN : 058709649Main Author : Refoufi, AïchaCoauthor : Esnault, Marie-AndréeCoauthor : Université de Rennes 1Publication : [S.l.] : [s.n.], 2001Description : 124 p. : 30 cmNational number thesis : 2001REN10055Thesis note : Thèse d'université : Biologie : Rennes 1 : 2001Reproduction as : Etude des espèces et hybrides du complexe polyploi͏̈de Agropyron du littoral bretonSubject - Topical Name : Polyploïdie | Isoenzymes | Variabilité génétique | Hybridation in situ | Elytrigia juncea | Elytrigia atherica Subject : Thèses et écrits académiques Document type : Thèse ou mémoire
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Exclu du prêt BU Beaulieu
BU Beaulieu - Magasins Thèses
TA RENNES 2001/59 EXCLU DU PRÊT (Browse shelf) Not for loan 0991132175
Prêt normal BU Beaulieu
BU Beaulieu - Magasins Thèses
TA RENNES 2001/59 DOUBLE (Browse shelf) Available 0991132182
Total holds: 0

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. : 185 réf.

Thèse d'université Biologie Rennes 1 2001

Des sondes d'ADN génomique d'espèces diploi͏̈des connues ont permis de caractériser les génomes des espèces Thinopyrum junceiforme (2 n = 28), Elytrigia pycnantha (2n = 42), d'un hybride à 2n = 35 (5X) et d'un deuxième à 2n = 63 (9X) identifié pour la première fois, grâce à la technique d'hybridation in situ génomique (GISH). Ces espèces et hybrides ont été collectés sur le littoral breton. Les formules génomiques proposées sont EEEE pour Th. junceiforme, SSPSPSESES pour E. pycnantha, SPSESEE pour l'hybride 5X, résultats suggèrant que ce dernier serait le produit de croisement entre E. pycnantha et Th. junceiforme. La formule génomique de l'hybride 9X, SSSSPSPSESESHS, suggère que ses parents putatifs seraient les espèces hexaploi͏̈des E. pycnantha et E. repens. La diversité génétique de 35 populations a été appréhendée par les marqueurs moléculaires, isozymes et RAPD. Il en ressort une structuration en fonction du niveau de ploi͏̈die avec mise en évidence d'une similitude génétique assez importante entre les différents groupes tétraploi͏̈de, pentaploi͏̈de et hexaploi͏̈de. Ceci pourrait être le reflet d'une relation de parenté assez forte entre ces différents groupes.

 

Powered by Koha