i# électronique

Lecteur portatif d’INR : retour d’expérience de Montréal : Quid de son utilisation en France ? / Laurie-Anne Nguyen ; [sous la dir. de] Sophie Potin . - , 2018
Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Bretagne Loire

Titre provenant de la page du titre du document électronique

Bibliogr. f. 95-98 ( 71 réf.)



Fichier PDF ( 3,73 Mo)

Un logiciel capable de lire un fichier au format : application/pdf


Les lecteurs portatifs d’INR permettent une mesure rapide et fiable de l’INR à partir d’une goutte de sang capillaire. Leur utilisation permet une amélioration de la iatrogénie, bien que le coût direct soit plus élevé. En France, les lecteurs d’INR portatifs sont peu répandus. Au Canada, leur utilisation est plus fréquente. Au cours d’un stage hospitalier à Montréal, j’ai pu découvrir l’utilisation en routine d’un coagulomètre portable au sein d’une Clinique d’AntiCoagulothérapie (CAC). Pour comprendre l’écart de développement du coagulomètre entre les deux pays, une enquête a été réalisée. L’utilisation du coagulomètre étant très liée au modèle de la CAC, le concept de la CAC en France a également été exploré. En France, une récente extension chez l’adulte de la prise en charge de l’autosurveillance rend ce suivi plus accessible bien que tous les patients n’y soient pas éligibles.

 

Powered by Koha